Invitée RTL – Selon Emma Haziza, hydrologue et présidente du centre de recherche @MayaneFrance, la priorité doit être mise sur les outils d’alerte de la population.

3 minutes pour comprendre

par RTL - Yves Calvi & Emma Haziza | 16 octobre 2018

Aude : « il va falloir être plus réactif », dit l’hydrologue Emma Haziza sur RTL

Les habitants de l’Aude ont été informés de la vigilance rouge mise en place dans leur département à 6 heures du matin lundi 15 octobre. Une alerte trop tardive, selon Emma Haziza, hydrologue et présidente du centre de recherche Mayane sur la gestion du risque inondation. 

“Les gens ont besoin de savoir s’ils vont être mis en danger de mort ou non”, explique-t-elle au micro de RTL. Pour cela, beaucoup de solutions peuvent être mises en place. Par exemple, à partir d’une antenne GSM, il est possible de contacter tous les téléphones portables qui y sont connectés. 

Actuellement, le système d’alerte met du temps à se rénover, mais “je pense qu’il va falloir être beaucoup plus réactif”, poursuit Emma Haziza. “Il faut avoir une vision pluridisciplinaire du risque”, plaide-t-elle. “On a toutes les connaissances mais elles sont morcelées”.

Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé lundi 15 octobre que l’État a investi 140 millions d’euros dans une sorte de supercalculateur qui doit être intégré à Météo France. “Les systèmes qui permettent de voir les situations en temps réel, on les a. Le problème est aujourd’hui de pouvoir alerter dans les bonnes conditions”, regrette Emma Haziza. “Ça ne sert à rien d’avoir le meilleur système et les meilleurs outils si vous n’êtes pas capable d’appuyer sur le bouton au bon moment”. 

>> Page de l’émission <<

0 Partages