Esteban Bopp est doctorant à l’université d’Avignon. Il a initié, fin 2017, une thèse portant sur l’alerte multirisque et sur le potentiel des objets connectés et des réseaux sociaux comme nouveaux moyens d’alerte de la population. Cette thèse est cofinancée par le département 2.0 de MAYANE et par la région PACA.

De premiers résultats

Le travail d’Esteban Bopp a récemment fait l’objet, dans la revue Netcom, d’un article intitulé « Faire un tri dans le monde des applis ». Dans ce dernier, les auteurs ont évalué 50 applications pour smartphones proposant d’alerter la population face aux risques majeurs en France. Ces résultats seront également présentés au colloque Cap’Alert, le 20 mars prochain à Avignon ainsi qu’en présentation poster aux Assises Nationales des Risques Majeurs les 25 et 26 mars à Montpellier.

0 Partages