mai16
ACTU_Womens-awards

La Tribune Women’s Awards – Objectif Languedoc-Roussillon : Emma Haziza nominée pour l’édition 2017 !

MARDI 13 JUIN 2017 au DOMAINE DE VERCHANT CASTELNAU-LE-LEZ à 18h30

 

Objectif Languedoc-Roussillon organise la 7e édition de La Tribune Women’s Awards by Objectif Languedoc-Roussillon récompensant les femmes d’exception issues de notre région.
Emma Haziza, Présidente de Mayane est nominée  pour l’édition 2017 !

Un jury de professionnels qualifiés s’est réuni le 3 mai dernier pour sélectionner et élire les femmes qui seront mises à l’honneur lors de cette septième édition.

 

Les membres du jury sont :

  • Bernard Augé, directeur Adjoint de la communication – Coop de France LR
  • Sébastien Baggio, directeur de Région – Banque Populaire du Sud
  • Jalil Benabdillah, président – Leader Occitanie
  • Laurent Biasetti, directeur Délégué – French Tech
  • Geneviève Blanc, responsable d’investissements – Soridec
  • Véronique Bousquet, direction de l’Appui Technique aux Entreprises – CCI Hérault
  • Caroline Bouvier, présidente – FCE 34
  • Valentina Cosma, DG Adjointe – Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or
  • Valérie Dimeglio, présidente – Féminin Pluriel Montpellier Méditerranée
  • Philippe Gabrion, direction et accompagnement – LR Incubation
  • Claudia Lelong, déléguée Régionale – Business France
  • Vincent Massol, direction et accompagnement – Banque de France
  • Edouard Parant, directeur de la mission Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan – SNCF Réseau
  • Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge du développement économique – Région Occitanie
  • Catherine Pommier, directrice – Transferts
  • Jean-François Ponzio, délégué Financement Garantie – Bpifrance
  • Fabrice Salemi, directeur délégué de l’économie et de l’innovation – Région Occitanie
  • Philippe Sauveplane, vice-président communication – Conseil Supérieur des Experts-comptables
  • Michèle Tisseyre, avocate – Tisseyre & Vidal Avocats
  • Sigrid Veland, chargée d’ingénierie financière – Perpignan Méditerranée Métropole

 

 

Au programme :

Conférence-débat sur l’innovation au féminin

  • Viviane de Beaufort, professeur et auteur de « Génération #startuppeuse ou la nouvelle ère »
  • Stéphanie Gottlib-Zeh, présidente d’Agyléo Sport
  • Chantal Marion, vice-présidente en charge du developpement économique à Montpellier Méditerranée Métropole
  • Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge du developpement économique à la Région Occitanie
  • Véronique Védrine, directrice du réseau Sud de bpifrance

Remise de prix suivi d’un cocktail dînatoire

 

Pour en savoir plus, visitez le site dès maintenant !

 


 

 

mai15
nimalabri diagnotic vulnerabilite inondation ville nimes mayane gratuit presse magazine vivre nimes 141

« N’attendez pas le déluge pour faire votre diagnostic inondation »

Ce mois-ci, le magazine nîmois Vivre Nîmes N°141 publie un article sur le dispositif Nim’Alabri, dans sa rubrique habitat.

Pour lire l’article : Vivre Nîmes N°141 , page 22-23

Infos pratiques

www.nimes.fr
04 11 93 25 74
inondation@nimalabri.fr
Le bureau Mayane, équipe d’experts recrutée par la Ville, vous reçoit au 8, avenue Franklin Roosevelt du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

 


 

avr24
grand prix driee inondation sensibilisation actions risque communication jury 2017

Membres du jury : qui sont-ils ?

La DRIEE et l’équipe de Mayane sont fiers de vous dévoiler les membres du jury pour cette première édition du Grand Prix de la culture du risque inondation !

Présidence

Jérôme GOELLNER

Directeur de la DRIEE IDF, représentant le préfet coordonnateur de bassin

 Vice-Présidence

Nicolas FORRAY

Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer
Conseil général de l’environnement et du développement durable
Président de la Section 3 : Milieux, ressources et risques

Collectivités

Jacques JESSON

Président du Syndicat mixte du SCoT et du Pays de Châlons-en-Champagne

Stéphanie BIDAULT

Directrice du Centre Européen de prévention de Risque d’Inondation (CEPRI)

Frédéric MOLOSSI

Président de l’Association Française des Établissements Publics Territoriaux de Bassin

 Associations / Instituts de formation

Sylvette PIERRON

Présidente de l’Institut français des formateurs risques majeurs et protection de l’environnement (IFFORMe)

Philippe LAGAUTERIE

Membre du Comité de bassin Seine-Normandie représentant les usagers au titre des associations agréées pour la protection de la nature

 Universitaires / Experts

Nathalie POTTIER

Maître de conférences en géographie à l’UFR des Sciences Sociales et enseignant-chercheur en géographie au Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités (CEMOTEV) de Guyancourt

Représentants de l’État

Mélanie LALEAU

Chargée de mission – Bureau Planification
Département anticipation
Secrétariat Général de la Zone de Défense et de Sécurité
Préfecture de police

Nathalie DESRUELLES

Cheffe de bureau des risques naturels à la DREAL Normandie
Organismes socio-professionnels

Mathieu VOISIN

Chargé de mission auprès du Directeur Général Adjoint
Transport et Maintenance en charge du pilotage des Plans de Continuité d’Activité à la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP)

 

Pour en savoir plus

 

 


 

 

avr05
Remise des prix le 20 juin 2017

Journée d’échanges et remise des prix le 20 juin 2017

C’est officiel ! La journée d’échanges et de remise des prix du Grand Prix de la culture du risque inondation se déroulera le  20 juin 2017  à la Préfecture de région d’Ile-de-France, à Paris.

À cette occasion, tous les participants seront invités et découvriront, à l’issue de la journée, les 4 lauréats de ce Grand Prix !

Pour en savoir plus

 


 

mar23
PCS uchaud article Midi Libre

Midi Libre : « Plan communal de sauvegarde d’Uchaud : mieux informer sur les risques et les mesures »

Mayane élabore pour les communes, les services de l’état ou encore les syndicats de bassin des solutions de stratégie globale de gestion et de prévention des risques.

midi libre logo

Article du 21/03/2017 -   »Plan communal de sauvegarde d’Uchaud : mieux informer sur les risques et les mesures »

« Mercredi 8 mars, à 9 heures, dans la salle du conseil de la mairie, Bastien Mombellet, responsable prévention de la Société Mayane à Montpellier, a présenté  le projet d’élaboration du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune.

Étaient présents Maryan Bonnet, maire, Didier Jammy, adjoint chargé de la sécurité, Sabine Charpiat, chargée de mission risques inondations auprès du conseil départemental, Pascal Pialot, du Syndicat mixte départemental, Stéphanie Baraille, de l’EPTB du Vistre, les représentants de la gendarmerie, pompiers, police municipale et de la crèche La Pichouline, de la communauté de communes.

Divers accidents, dont l’explosion de l’usine AZF de Toulouse (2001), ont démontré que certaines communes n’étaient pas préparées à ce type de crise. C’est l’article 13 de la loi n° 2004-811 du 13 août 2004, dite loi de modernisation de la sécurité civile, qui a rendu le PCS obligatoire. Ce dernier est placé sous la responsabilité du maire, qui est chargé de le tenir opérationnel et s’assurer d’une mise à jour régulière. C’est un véritable plan de gestion de catastrophes (risques naturels, climatiques, technologiques, sanitaires et accidents de grande ampleur), qui définit le rôle de chacun, établit les listes des entreprises, personnels et moyens à réquisitionner. Son objectif est d’être prêt et réactif au jour J. C’est-à-dire savoir au moment voulu qui fait quoi, quel moyen engager et comment alerter.

Une réunion publique explicative doit avoir lieu (la date reste à définir) lors de laquelle sera distribué un document d’information communal sur les risques majeurs qui vise à informer la population sur les risques encourus et les mesures à prendre. Un exercice de simulation de mise en œuvre du PCS (inondation, fermeture de routes) est prévu dans le courant du mois de mai afin de tester la réactivité des différents acteurs, sur le terrain, face à une situation de crise. Une réunion instructive qui a permis de finaliser chaque paragraphe du PCS, chacun y amenant des compléments d’information ou améliorations, en espérant, surtout, de ne jamais avoir à s’en servir. »

Voir l’article du Midi Libre, paru le 21 mars 2017 : www.midilibre.fr/2017/03/21/uchaud-plan-communal-de-sauvegarde-mieux-informer-sur-les-risques-et-les-mesures,1482137.php

 


 

mar16
climat central europe inondation extreme article scientifique

Selon une dernière étude scientifique, l’Europe face aux inondations extrêmes deviendront la norme dans les années à venir !

Article d’Andrea Thompson, publié sur le site de Climate Central le 15/03/2017 :

« Europe Faces Annual Extreme Coastal Floods in Future

 The kind of extreme coastal flooding events that today hit parts of Europe roughly once every hundred years could happen annually by the end of the century as the climate continues to change, a new study suggests.

Such “rare catastrophic events, which most of us have not experienced, will become a part of most Europeans’ lives,” study leader Michalis Vousdoukas, a coastal oceanographer at the Joint Research Centre (JRC) of the European Commission, said in an email.

 The analysis, detailed in the journal Earth’s Future, is the first to take into account not only sea level rise due to warming temperatures, but also the impacts of climate change on storm surge and wave activity when estimating future flood risk. Those two factors have played a key role in the worst flooding disasters, and so are important to consider because “it’s always the extreme events that are important in terms of impacts, since they are explosive and unpredictable,” Vousdoukas said.

That seas are rising as the planet heats up is one of the clearest outcomes of climate change. Currently, seas are rising by about an inch per decade, though rates vary from region to region because of local land rise and subsidence. If greenhouse gas emissions aren’t curbed, global seas could rise by 10 inches to 2.5 feet, on average, by the end of the century, according to the most recent Intergovernmental Panel on Climate Change report.

Higher seas lead to more, and more severe, coastal flooding during storms, but to date most evaluations of that future threat have focused only on the sea level rise component, leaving out potential changes to tides, storm surge and wave energy, which cause most of the erosion and damage to houses and infrastructure seen during such storms.

RELATED   : Coastal Cities Could Flood Three Times a Week by 2045 -Rain, Storm Surge Combine to Put U.S. Coasts at Risk - Sinking Atlantic Coastline Meets Rapidly Rising Seas

One of the biggest such examples in recent European history are the 1953 North Sea floods, when high tides combined with an intense storm system to flood large swaths of the Netherlands and the United Kingdom, killing more than 2,500 and causing billions of dollars in damage.

Rolling all the factors together that contribute to such extreme floods is difficult and necessarily involves making certain assumptions and simplifications. But the authors think it can provide a clearer picture of the kind of future the region is up against and the kinds of investments needed to be made in coastal defenses, as well as what could be avoided by reducing the greenhouse gas emissions that are driving global warming.

The authors used observations of these different factors as well as climate models to estimate how each factor might change along the coastlines of Europe under different greenhouse gas emissions scenarios.

They found that while sea level rise drives the bulk of the flooding risk, the changes to storm surge and waves amp up that risk in certain areas, particularly the North Sea and along northern European coasts more generally.

By the end of the century, the level of a 100-year flood event could reach 2.5 feet higher than today on average around Europe’s coastlines if emissions continue unabated and could still reach nearly 2 feet higher even under moderate emissions reductions. In the North Sea region, they could reach 3 feet higher.

“Identifying these ‘hotspots’ is critical for local managers and should motivate more detailed regional/local analyses in order to make informed decisions on future adaptation needs,” Thomas Wahl, who studies coastal flood risks at the University of Central Florida, said in an email. Wahl was not involved with the new study.

The study also finds that a 1-in-100 year flooding event today could happen once a decade by mid-century and every few years to annually by the end of the century, depending on emissions levels.

Despite the inherent limitations of the analysis “it is an important step in the right direction and to date, the most comprehensive analysis of changes in coastal extreme sea levels under climate change for Europe,” Wahl said.

Vousdoukas and his colleagues are working on similar, global-scale analysis, which suggests such extreme flood hotspots will be found elsewhere. Large variations in such risks along the U.S. coast have already been hinted at in other studies, Wahl said.

In response to the catastrophic 1953 floods, the Dutch government constructed a massive flood protection system of dams, dykes, locks and levees to prevent history repeating itself. Vousdoukas and his colleagues hope that European, and other, governments will be able to use his work to start preparing for future risks before the flood of the future arrive.

“One of the important messages from our work is to highlight the potential future challenges for the European coastline,” he said. “Designing and implementing sufficient and socially fair adaptation/mitigation measures is a challenge and our societies should start preparing now.” »

© photo :  Richard Broome

Voir l’article :  http://www.climatecentral.org/news/europe-faces-annual-extreme-coastal-floods-in-future-21246

 


 

mar16
remise pcs et dicrim - SMBVR

Cérémonie de remise des PCS et DICRIM aux communes du Bassin Versant du Réart

Ce lundi 13 Mars 2017, et après une année d’étude sur le bassin versant du Réart en étroite collaboration avec le SMBVR, Mayane a remis aux communes concernées leurs Plan Communaux de Sauvegarde (PCS). Exercices de Simulation, analyses des vulnérabilités, recensements des moyens et définitions de plans d’interventions ont permis de mieux préparer 14 communes à la gestion des crises au niveau local tout en coordonnant les actions selon une logique de bassin.

Photo :  @clementpetit5

 


 

mar11
cloture candidatures grand prix

Clôture des candidatures au Grand Prix

La période de candidature au Grand Prix Culture du risque inondation est désormais terminée !
Merci à tous les participants et  rendez-vous en juin  pour connaître les lauréats.
En attendant, continuez à suivre à toutes les  actualités du Grand Prix.

Mayane, en charge de l’assistance à maîtrise d’ouvrage, relaiera également toutes les actualités sur :